top of page

14 juillet: la France frime avec le défilé militaire alors qu'elle est déstabilisée par des gamins !


Noël Roquevert, Bébel, Gabin... Verneuil, Blondin, Audiard... Inoubliable.



La France vacille parce que des enfants brisent des vitrines pour prendre des portables et des Nike.

Le 14 juillet 2023, la France va déployer son armée sur les Champs Elysées, un défilé pour frimer.

En temps normal, la mairie traque les motards qui doivent casquer pour se garer. Des motards accusé de tous les maux. Et lors du défilé, les chars massacrent la chaussée !

Ce défilé d'un autre temps permet aux histrions des chaînes de télévision de se mettre en scène, de se druckériser: on voit des journalistes se prendre pour des animateurs, et des animateurs faire des singeries qui sont censés être des exploits. Tout cela est grotesque par rapport à la rigueur de Léon Zitrone qui n'avait pas besoin de se déguiser en vache d'Intervilles pour démontrer qu'il avait du talent.

Notre pays est incapable de défendre ses commerçants et ses mairies face à des jeunes qui s'amusent à tout casser alors comment imaginer la France défendre le peuple en cas de guerre venue de l'extérieur ?

Toute cette force affichée ce n'est que de l'esbrouffe.

Avant de défendre nos frontières désormais inexistantes, il faudrait savoir défendre nos villes et nos villages victimes de la délinquance interne.

Et éviter que nos retraités soient assassinés après une vie de travail incessant.

On ne peut même plus voyager tranquille dans les trains.

Une dame a dit devant la mairie de sa ville en feu: "Même les nazis n'ont pas fait ça..."

Le locataire de l'Elysée a tant les chocottes qu'il s'est mis au vert.

Pas de discours: il est aux abris.

Son "service de com." a parlé.

On ne perd rien: ses allocutions sont inaudibles, faute d'un manque de charisme évident.

Même la fonction ne lui donne pas de présence. Il traverse le pouvoir comme une ombre.

On en vient à regretter Sarkozy et Hollande !

Il a lu un mini-discours le 13 juillet 2023, pour saluer l'armée, mais seule la chaîne LCI l'a diffusé en direct tant il fait peu d'écoute.

A l'étranger, tout le monde rigole de voir la France, les genoux à terre, devant des enfants qui sautent de joie dès qu'ils dérobent trois chemises pour vendre sur le net.

Les émeutes ont cessé parce que les dealers ont dit : "Stop ! on ne peut plus vendre..." D'aucuns disent que les Imams ont aussi sifflé la fin de la récréation.

En France qui gouverne ?

Les politiciens les plus célèbres sont tranquilles: ils sont encerclés de gorilles qui les protègent même après leur départ du gouvernement. Les seuls en ligne de mire sont les habitants.

Les émeutiers cassent des vitrines comme les politiciens cassent la République: la liste est longue, du ministre socialiste qui jure qu'il est honnête alors qu'il est hors-la-loi, au premier ministre qui faisait payer sa femme aux frais des contribuables. Avec en plus tous les ministres en poste qui sont mis en examen. J'en passe et des pires comme le ministère qui salit la mémoire du professeur assassiné.

Les émeutiers sont dans le tempo des politiciens qui devraient donner l'exemple.

Et que dire du député qui bastonne son ex compagne sans perdre un euro de son salaire ?

Tous nos morts de 14-18 et 39-45 doivent se retourner dans les tombes.

Liberté, égalité, fraternité ?

Une devise qui ressemble de plus en plus à une publicité surannée.

Jadis, les Allemands disaient: "Dieu vit en France" tant il y faisait bon vivre.

Fini le présent de l'indicatif. Désormais, l'imparfait est de mise.

PS: J'ai un peu regardé le défilé: c'est bien ce que j'imaginais: sur les chaînes, on n'a vu qu'un aéropage d'encartés de la presse institutionnelle se mettre en scène, tous se prennent pour Jean-Paul Belmondo, roi de la cascade médiatisée. On a vu le personnel gouvernemental s'embrasser dans une séquence interminable de gens bien placés qui ont le bras très long, et la reptation facile. Que de courbettes lamentables ! La France brûle mais ils boivent le champagne. Qu'importe dans quatre ans, ils seront tous casés dans d'autres fonctions bien rémunérées. Même celle qui a été sermonnée par la commission de surveillance du Sénat était là toute souriante, peut-être dans l'attente d'un entretien avec Pif le chien: bien sûr responsable mais pas coupable. J'ai pensé à Cabu: il aurait fait de sacrés dessins. Tous ces gens sont des "Daumier" de 2023. C'est ça la France ? Ils représentent qui ? Qui peut se reconnaître en eux ? Ils étaient tous endimanchés. Et ce défilé incessant de voitures ministérielles qui vomissaient chaque un ministre ou je ne sais qui. Que d'argent jeté par les fenêtres ! Un bus ferait l'affaire et beaucoup d'économie aux Français.

댓글


bottom of page