6 à 5 ! Le Real en finale de la C1 2022. C'est la saison de Karim Benzema !

Plénitude, détermination. Voilà ce que dégage Benzema. Le chat lyonnais est devenu lion madrilène. Le trentenaire est au sommet de son art. Il est beau à voir jouer. On dirait un ordinateur humain. Toujours bien placé, toujours là où il faut. Science de l'espace, maîtrise technique. Bon des deux pieds, de la tête. Un cerveau au bout des pieds. Footballeur total. Visage rageur, visage radieux. Un homme heureux c'est sûr. Chez lui et en dehors.

Messi s'est détruit au PSG, club de mercenaires. C. Ronaldo s'est abîmé à Manchester United, devenu commercial comme Arsenal. Mbappé est une entreprise française qui se croit international. De Bruyne et B. Silva viennent de rendre les armes. Reste Liverpool, mais ils sont en sursis. Donc le meilleur joueur du monde en 2022 s'appelle Karim Benzema, à la fois soliste et chef d'orchestre. Ultra performant. Complet. Charismatique sur le tard. Exceptionnel. Tout ce qu'il fait est beau, même ce qu'il rate. Le Ballon d'or 2022 c'est lui ou alors ce trophée est devenu un jeu télévisé. Et bien sûr, le Real reste le plus grand club du monde, ce qu'il est depuis 1956.

Le capitaine madrilène a encore été exceptionnel. Cette fois sa passe a relancé le Real. Et son penalty, un modèle du genre. Inarrêtable. 2022 ? L'année qui va vu Benzema passer de bon à grand joueur. Métamorphose très difficile à réaliser. Il tire vers le haut tout le groupe de jeunes joueurs, en tête Vinicius Junior, diable d'homme, mixte de Coman et Mbappé, en plus mordant, plus compétitif. Le Real de 2022 plus que jamais incarne la joie de vivre sur terre. Un groupe ultra complémentaire, entre anciens et jeunes.


Mercredi 4 mai 2022

Real Madrid 3-1 Manchester United

Buts pour le Real: Rodrygo (90e, 90e + 1), Benzema (95e pen.)

But pour City: Mahrez (73e)


6 à 5 sur les deux matchs ! Ce duel appartient déjà à l'Histoire.

Pep Guardiola a commis la faute de laisser ses joueurs abandonner mentalement le match quand son équipe menait 5-3 sur les deux matchs à la 73e minute.

Le Real Madrid ce n'est pas le PSG ou Arsenal, deux petits clubs aux vitrines sans aucune C1.

Le Real est une broyeuse de destins depuis 1956. Prenez Reims, en 1956... Les Rémois ont été pulvérisés. Depuis le Real ne cesse pas de vouloir dévorer ses adversaires.

La C1 pour le Real c'est sa raison de vivre.

Le Real est le plus grand club du monde.

Aucun club n'arrive à son niveau. Même quand il est éliminé, le Real reste le plus grand club du monde.

Et dire que Mbappé hésite entre le Real et le PSG !

Le Real n'a pas besoin de Mbappé, c'est Mbappé qui a besoin du Real.

Camavinga ? Voilà le bon investissement du Real. Lui, il est déjà au Real !

Camavinga, c'est un vrai footballeur et non pas une vedette comme Mbappé ou Pogba.

Mbappé fait-il gagner la C1 au PSG ? Et Pogba, il fait quoi à MU ?

Camavinga n'a pas vingt-ans. Bravo !

Le Real battra Liverpool en finale. Et Benzema sera Ballon d'or 2022.

C'est écrit d'avance. Et les joueurs du Real le savent très bien.

Personne ne peut les battre parce qu'ils ont décidé que personne ne leur marchera dessus cette saison.

Et c'est ainsi que le Real est grand. Ses joueurs sont interchangeables. Au besoin vous prenez un gars des tribunes, vous lui mettez un maillot et il va marquer un but car leur amour pour la Maison Blanche est infini.