top of page

B. Silva, H. Kane et R. Höjlund refusent tous de s'enterrer au PSG où l'argent ne fait pas la C1 !

Le football n'est pas une science exacte: on nous annonce Mbappé au Real Madrid, comme s'il devait y réussir automatiquement. Rien n'est joué d'avance. Qu'a fait Eden Hazard au Real ? Qu'a fait Griezmann à Barcelone ? Rien et rien. Cela fait des années que le PSG a basculé dans l'esbrouffe continuelle: le but c 'est d'aligner des noms pour que l'on parle du club pour attirer des gens qui n'y connaissent rien. Aucun fan du PSG ne connait Neeskens, le genre de joueur très important pour gagner la C1. Le Qatar jette des noms aux fans comme on jette une sardine dans la bouche d'un dauphin.

Le Qatar peut tout s'acheter sauf une C 1 qu'il faut heureusement gagner sur le terrain. La C1 ce n'est pas le Ballon d'or totalement abîmé depuis qu'il a été donné à Messi au lieu d'être attribué à Iniesta pourtant buteur décisif en finale de Coupe du monde 2010. Et en 2023, il se peut que le trophée revienne encore à Messi vainqueur poussif de la dernière Coupe du monde, celle disputée au Qatar. Messi qui est venu jouer deux ans au PSG, deux années perdues dans sa carrière, sauf pour ses comptes en banque. A présent, il continue de faire fortune dans le football bidon des Etats-Unis. Un football Canada Dry.

Aucun grand joueur ne veut signer au PSG quand il est en pleine force de l'âge.

Bernardo Silva préfère jouer encore à Manchester City pour le plus grand bonheur de son entraîneur, Guardiola, l'héritier de Cruyff. Le Portugais ne viendra à Paris, peut-être un jour, que pour ramasser le pactole, quand il ne voudra plus jouer au plus au niveau. Pour l'instant, il enchante Man City. Venir au PSG, cela signifie tomber en L2. Lui dire de venir jouer avec L. Hernandez, présenté comme si c'était Beckenbauer ou Paul Breitner, ce n'est pas sérieux.

Harry Kane, lui, veut jouer au Bayern Munich, un des plus grands du monde. Passer de Tottenham au PSG serait une régression totale. Lui aussi a encore de beaux jours devant lui. Pas question de venir en préretraite à Paris.

Même le buteur danois Rasnus Höjlund ne veut pas signer au PSG. L'attaquant fait tout pour quitter l'Atalanta Bergame mais pour se diriger vers Manchester United qui pourtant n'est plus ce qu'il était.

Le Qatar voudrait aussi attirer Dembélé au PSG mais le joueur veut rester à Barcelone. Venir en L1 ne l'intéresse pas: il préfère rester dans l'un des plus grands clubs du monde. Le PSG n'est pas dans cette catégorie: si vous retirez l'argent, tous les joueurs quitteraient le navire.

Dembélé pourrait cependant venir au PSG car le Barça sait que le joueur est un intermittent du spectacle incapable d'assumer d'être un attaquant leader pendant toute une saison. Donc, les Catalans peuvent le laisser partir car il n'a pas la régularité de Vinicius au Real Madrid. A Paris, il se fondra dans un effectif de joueurs qui n'ont besoin de rien prouver pour toucher des salaires hallucinants. Au PSG l'important c'est d'aligner des noms célèbres et surtout pas de recruter des joueurs complémentaires. Ce n'est pas avec Neymar et Dembélé qu'un club pout constituer un noyau dur: ils sont trop souvent à l'infirmerie.

Le PSG a pour argument: venez tous jouer à Paris pour évoluer avec Mbappé, mais les joueurs ne sont pas dupes. Mbappé n'est pas Maradona, ni Zidane, ni Pelé. Surtout que bientôt, Mbappé au PSG se prénommera Ethan et non plus Kylian.

Et Neymar dans tout ça ? Il se prépare pour ses parties nocturnes de poker, entre deux bouffes aux McDo.

Pour Neymar, le Parc des Princes c'est l'équivalent d'une plage de Copacabana. Il y est fait deux ou trois dribbles puis il disparait des radars: suspensions, blessures... C'est un personnage des réseaux sociaux pour les gens qui n'ont jamais vu jouer Eusebio, Cruyff, Platini. Le football est un art majeur, pas de la rigolade.

コメント


bottom of page