En attendant Zidane: Giroud méprisé, Griezmann protégé, Mbappé chouchouté.

Qu'a-t-on vu contre la Bosnie ? Un défile de néophytes français. Une vraie honte à ce niveau. Ce n'était pas un match amical. L'expérience de Giroud a beaucoup manqué. Evincé du groupe, Olivier Giroud, 46 buts en 110 sélections, est le mal-aimé de l'équipe de France. A 35 ans, il est écarté par le sélectionneur alors qu'il est le deuxième meilleur buteur des tricolores. On lui préfère Martial: un but en 27 sélections ! Giroud est malmené dans les médias parce qu'il est trop gentil, trop correct, trop bien élevé. Il n'a aucun scandale dans sa biographie. Et les médias n'aiment pas ce genre de mauvais client, comme ils disent.

Matchs de qualifications pour la Coupe du monde 2022, tous à 20 h 45

Mercredi 1er septembre 202: France 1-1 Bosnie Herzégovine

Samedi 4 septembre: Ukraine 1-1 France

Mardi 7 septembre: France 2-0 Finlande

Samedi 13 novembre: France-Kazakhstan

Mardi 16 novembre: Finlande-France


C'est le retour des matchs en bois, des matchs qui devrait permettre à Deschamps de pouvoir se relancer. Les médias disent que l'Euro 2020 est son premier échec. Ils mentent ! Deschamps a perdu la finale de l'Euro 2016 au SDF, et a perdu aussi en finale de C1 avec Monaco. On voit donc qu'il ne gagne pas toujours, loin de là. Et le fameux Monaco 3-4 Nice ! Les Aiglons menés 3-0 sont repartis avec les trois points. Quelle rigolade ! Il était où le "pragmatique". Le sélectionneur est un sacré politicien du football, un vrai Talleyrand du ballon rond. Quoiqu'il arrive, il conserve son poste. Tout lui glisse dessus comme la pluie sur les ailes du canard. Si on sait entendre, on entend des bruits de casseroles.

La polémique du moment est la non sélection d'Olivier Giroud. Moussa Diaby lui a été préféré pour préparer l'avenir. Motif officiel... En vérité, on peut voir une sanction. Giroud a brisé l'omerta quand il a dit après un match - contre la Bulgarie : "Des fois, on fait des courses mais les ballons n'arrivent pas". Il visait Mbappé qui préfère de loin jouer avec Karim Benzema, désormais son ex futur partenaire de Real Madrid. Mbappé a dit que ce genre de problème doit se régler en interne. Deschamps a confirmé: "Il n'avait pas à dire ça..." Giroud n'est pas du genre Chevènement qui a fait comprendre grosso modo: "Un ministre ça ferme sa gueule ou ça s'en va!" Le premier qui dit la vérité doit être exécuté... C'est fait ! Bien sûr, Giroud n'est pas sanctionné, n'est pas exclu... Blablabla. "Titi" Henry peut dormir tranquille. Son record de buts ne sera pas battu par Giroud. Et le retour de Benzema n'y est pour rien car Giroud et Benzema ne jouent pas de la même façon. Giroud est un perceur de coffre-fort qui remise en arrière sans oublier de marquer à la moindre occasion tandis que Benzema est hyper collectif avec la notion de killer-instinct depuis que Ronaldo ne joue plus au Real Madrid. D'aucuns disent que Giroud n'est pas assez titulaire en club: de Chelsea il est parti à l'AC Milan. Foutaise ! Pogba a été titulaire en EDF sans être titulaire à Man United. Et Griezmann, nullissime à Barcelone, a toujours sa place bien au chaud en EDF. Griezmann est tellement un gamin face à Messi, Xavi et Iniesta que Barcelone vient de s'en débarrasser pour le renvoyer à la case départ: dans le club de seconde zone de Madrid (l'Atletico) Quel fiasco ! Lui qui voulait manger à la table de Messi et de CR7. Il n'a eu droit qu'aux miettes de leur festin.

Passons au cas Mbappé ! Tant de bruit pour rien. Le Qatar se moque d'avoir 180 M€ d'euros en banque - 140 en fait car il fallait en donner à l'AS Monaco, pour la formation. Le Qatar devra laisser partir libre Mbappé en 2022. Totalement gratuit. Quel mépris pour l'argent ! Mbappé a servi de leurre: le Real a engagé le Rennais Camavinga au nez et à la barbe des médias qui n'avait pas vu l'entourloupe à venir. L'espoir après de débuts très réussis dans l'entrejeu breton marque le pas. A lui de se réveiller. Pour ne pas devenir un Griezmann madrilène. Certains se voient trop grands car ils croient ce que les journaux disent d'eux. La presse a besoin de leader pour vendre. En embuscade se tient Zinedine Zidane. Toute la France veut le voir revenir à la tête des Bleus. L'attente se fait longue mais il ne faut pas croire à un faux pas de l'EDF qui ira en Coupe du monde 2022 tant son groupe est faible.

Contre la Bosnie, les Français ont joué timoré, la peur au ventre. Griezmann, Benzema et Mbappé n'ont pas d'automatisme. Le retrait de Giroud a tout désorganisé. On a attribué l'égalisation à Griezmann mais c'est un but de raccro, hasardeux. Mbappé et Benzema ont été remplacés. C'est dire leur rendement. Triste à voir. Le sélectionneur a fait débuter des joueurs comme si c'était le moment ! Les matchs de rentrée tricolore sont souvent un désastre. Cela en fut un. Le retour de Benzema a redistribué les cartes, et cela n'a rien à voir avec lui. Il fallait le faire revenir avant, et faire jouer 9 Giroud et Benzema dans le même match, selon les circonstances. Il y a un constat: sans Kanté, la France perd sa boussole. Ce joueur est la vraie star de l'équipe. Il y a une Kanté dépendance. Il se dépense sans compter, casse les attaques adverses et amorce les offensives françaises. Pogba, Mbappé, Benzema et Griezmann ne sont que de la poudre aux yeux. Kanté et Giroud sont du même bois: discrétion et efficacité. Autre remarque: un manque de respect vis-à-vis de la Bosnie. Ce match fut une revue d'effectif face à un vrai collectif. On a vu un défilé de débutants tricolores. Totalement inconcevable.