GP F1 Hongrie: Ocon gagne mais Hamilton réalise l'exploit de passer de la 14e place à la 2e !

Lors du podium, Lewis Hamilton n'était pas bien. Agité, ailleurs, souffrant. Ocon lui a demandé si tout était O.K , il a répondu oui pour que Ocon vive son grand moment: fêter sa première victoire en GP, mais à la vérité il faisait une suite de malaises, atteint d'un covid long. Après le podium, il a avoué avoir eu plusieurs troubles de la vue et des sensations d'évanouissements répétés. Tout ça après la course ! Pendant le GP, il a réussi à dominer sa voiture, son corps et son esprit. Ocon à gagner, mais s'il restait encore deux tours, c'était Hamilton qui lui passait devant.



Dimanche 1août 2021

Grand Prix F1 Hongrie

1er Ocon, Alpine Renault

2e Vettel, Aston Martin

3e Hamilton, Mercedes

Puis rectification officielle car Vettel a été disqualifié : il lui restait moins d'un litre d'essence dans sa F1 en fin de course, ce qui est interdit

1er Ocon

2e Hamilton

3e Sainz, Ferrari


Classement championnat du monde des pilotes

1er Hamilton 195 points

2e Verstappen 187 pts


Ce GP fut extraordinaire comme souvent cette année. Il est bien dommage que le public français ne voit pas la F1 gratuitement. Il faut payer. Si elle était sur TF1, la F1 redeviendrait très populaire. Après Gasly, la saison dernière, voici un autre français vainqueur: Estaban Ocon et sur Alpine Renault svp !

Au départ, il y a eu un accrochage sur le sol mouillé. Bottas percute la McLaren de Norris qui percute la Honda de Verstappen. Plusieurs F1 sont hors jeu. Drapeau rouge, course arrêtée. Grâce au drapeau rouge, on peut réparer la F1 de Verstappen mais elle restera endommagée et donc pas compétitive (9e à l'arrivée). Au nouveau départ, toutes les voitures n'y vont pas afin de changer les pneus pluie car le soleil revient. Toutes sauf Hamilton alors qu'il avait dit à son staff, la piste est sèche à présent. Il se retrouve seul sur la grille de départ. Du jamais vu depuis 1950 ! Quelle image ! Seul contre tous ! Il est évident que les pilotes se sont donnés le mot pour changer les pneus, sans le lui dire.

Résultat quand il s'arrête pour changer les siens, il repart dernier: 14e sur 14.

Pendant toute la course, il parvient à refaire son retard. Seul Alonso lui a retardé sa "remontada" parce qu'il voulait aider son coéquipier Ocon pour la victoire finale. A ses débuts en F1, Alonso était le coéquipier du jeune Hamilton qui l'a mis dans l'ombre aussitôt. Alonso est une "victime" de King Lewis comme Rosberg qui lui a quitté la compétition pour ne plus affronter Hamilton qui a le plus grand "killer instinct" de la F1 actuelle.

Ce qu'a fait Hamilton est grandiose. Finir 3e puis 2e après la disqualification de Vettel est une exploit considérable. Mieux qu'une victoire. Ocon a gagné parce que Hamilton est parti dernier. Hamilton a conduit de manière fabuleuse pour dépasser toutes les F1 une à une avec maestria, sans les toucher sur un circuit où les dépassements sont périlleux.

A la fin, il était K.O. debout, victime de micro malaises.

Comme les comédiens malades qui jouent sans souffrir avant de s'écrouler en coulisses à la fin de la représentation, Hamilton a tenu bon.

Imaginons qu'il ait eu les malaises en courses. Il aurait pu y laisser la vie.

Sa concentration fut telle qu'il a dominé le covid long dont il souffre encore.

La pause va lui faire du bien. Le prochain GP (Belgique) a lieu le 29 août.

Hamilton est redevenu le patron, en deux GP.

Verstappen est rentré dans le rang.

Dans L'Equipe (1er août 2021), R. Grosjean a dit : "A Silverstone, Hamilton est responsable de l'accrochage mais Verstappen aurait dû le laisser passer". Donc c'est Verstappen qui est responsable. Grosjean devrait lire ce que dit Mats Wilander sur le tennis pour apprendre à devenir un grand consultant