L'Equipe classe les 10 meilleurs cyclistes français depuis 1945, excluant Robic et Pingeon !

Anquetil par son ami Raymond Poulidor. Thibaut Pinot dit: "On m'appelle Thibaut comme on disait Poupou". Il rêve ! Des Poulidor, il n'y en a qu'un. Et s'il y en a deux, il s'agit de son petit-fils Mathieu van der Poel, vrai talent, comme son grand-père, et non pas ectoplasme d'internet, à la mode Neymar.

Le classement des dix meilleurs cyclistes de l'après-guerre d'après L'Equipe:


1er Hinault

2 Anquetil

3 Bobet

4 Poulidor

5 Fignon

6 Thévenet

7 Darrigade

8 Alaphilippe

9 Jalabert

10 Geminiani


Jalabert et Alaphilippe n'ont rien à faire dans cette liste. Dans dix ans, ils seront capables d'y mettre Pinot, Bardet et Martin, des cyclistes qui plaisent à des journalistes qui n'ont jamais rien vu de grand. Ils n'ont pas mis Virenque, sans doute ... à cause d'Armstrong, ce fabuleux américain que l'on traite comme un paria alors qu'ils mettent au sommet Nadal qui a gagné les Internationaux de France avec une aide médicale, au nez et à la barbe de tous ! A propos les ignorants du sport feraient bien de consulter la fiche Wikipédia de Jalabert, à la section "dopage"... L'excellent Fignon non plus n'a pas bu que de l'eau. Tout comme Anquetil qui a fait des aveux, à l'égal de Coppi. Le vélo est un sport à part. Ceux qui font semblant de l'ignorer lui nuisent. Quant à Thévenet, Pingeon ils ont ouvertement "salé la soupe". Les trois derniers champions cyclistes sont Armstrong, Pantani et Ullrich. Aujourd'hui, on nous vend des canassons comme s'ils étaient des purs sangs. Ils sont bons que dans L'Equipe, sur France 2 et France 3. Le mensonge est de mise, d'ailleurs le Tour de France 2022 ne démarre-t-il pas du... Danemark !


Mon classement:


1er Anquetil. Le premier à avoir gagné 5 Tours de France. Charisme d'enfer.

2 Poulidor. N'a jamais gagné le Tour mais il en est l'ambassadeur par excellence.

3 Hinault.

4 Bobet.

5 Fignon.

6 Thévenet

7 Pingeon. A gagné le Tour 1967.

8 Robic. A gagné le Tour 1947. Le premier d'après-guerre.

9 Darrigade. N'a jamais gagné le Tour mais c'est un sacré champion.

10 Géminiani. N'a jamais gagné le Tour mais c'est une personnalité de premier plan.

A lire Thévenet, le mythe illustré, en collaboration avec Jean-Paul Vespini (Mareuil Editions).