top of page

L'OGCNice sclape à la suite Lille, et puis Lens et Marseille, à l'extérieur !

Evidemment, pour les "spécialistes", les "observateurs" et autres "consultants", ce n'est pas Nice qui a gagné mais Marseille qui a perdu. Pourquoi parlent-ils sans cesse du PSG et de l'OM ? Parce que les deux clubs représentent un gros potentiel d'auditeurs vu le nombre d'habitants. La presse nationale a ses têtes: parle-t-elle beaucoup du déclin des Verts ? Non. Les Verts ont bonne presse depuis les années 70.

Lucien Favre doit se dire... C'était moi le problème...

On est passé d'un Nice, peureux, à un Nice conquérant.

Avec Favre, Nice jouait sans cesse avec des passes en retrait.

Avec Didier Digard, Nice joue sans cesse avant des passes en avant !

Depuis qu'il est entraîneur du Gym, Nice a un parcours de champion:

Nice-Montpellier= 6-1

Reims-Nice= 0-0

Nice-Lille= 1-0

Lens-Nice= 0-1

Marseille-Nice= 1-3

En tout 4 victoires, dont deux à l'extérieur chez des prétendants au titre, 1 nul, 0 défaite.

13 points de pris sur 15. Onze buts marqués, 2 encaissés.

Un bel esprit de groupe. Une grande confiance. Des joueurs transformés. Des joueurs complémentaires et interchangeables. Le gardien Schmeichel, enfin au niveau.

Si Tolibo jouait à Arsenal, PSG, Monaco ou Nantes, il serait en équipe de France, d'autant plus que les Bleus manquent de défenseurs centraux.

Thuram aussi y a sa place au milieu de terrain. Joueur de classe.

Diop superbe joueur et très bonne mentalité. A Marseille, à 0-2 à la mi-temps, il a dit: "Il ne faut pas mettre cette mi-temps à la poubelle et revenir pour marquer encore..." Ensuite, Nice résiste à la furia marseillaise (1-2) puis "tue" le match, 1-3. A la fin, Diop dit: "Maintenant il faut battre Ajaccio sinon tout ça ne sert à rien..." Voilà tout ce qu'on voulait voir et entendre. De la concentration, pas d'euphorie stérile.

Moffi, nouvelle recrue, impressionne. Apparemment c'est plus Weah que Moussilou !

Résumons, Digard est déjà candidat pour sa statue place Masséna. Avec lui, on ne monte plus à Laghet avant chaque coup d'envoi.

On attend avec impatience, les trois prochains matchs: Nice-Ajaccio, Nice-Reims et Monaco-Nice.

J'ai l'impression d'être le 25 décembre, le matin.


Comments


bottom of page