La réponse de C. Ronaldo au 7e Ballon plaqué or de Messi, chouchou des médias

Meilleur buteur de tous les temps, en équipe nationale et en Ligue des Champions, Ronaldo a donné sa réponse: le 7e Ballon d'or de Messi est un ballon en toc, une insulte au football. Depuis qu'il est à Paris, Messi a marqué un but en 8 matchs de L1. Record de faiblesse. Messi c'est le passé. Le présent se nomme Mohamed Salah (Liverpool). Immense joueur pas récompensé ! Et bien sûr Robert Lewandowski, exceptionnel joueur et homme majestueux qui a une classe innée. Le Polonais a été lumineux lors de la soirée du Ballon d'or. Une vraie présence naturelle. Pas un commerçant comme Messi. Messi a la parole surgelée. Cela fait des années que Messi n'est plus Messi.



Jeudi 2 décembre 2021

14e journée de Premier League

Manchester United 3-2 Arsenal

Buts pour MU: Fernandes (43e), Ronaldo (52e, 69e pen.)

Buts pour les visiteurs: Smith-Rowe (14e), Odegaard (55e)


MU qui a raté son début de saison peut toujours compter sur Ronaldo.

Contre Arsenal, il a été décisif comme il l'a été en C1.

Pendant ce temps, les médias français l'éreintent tant qu'ils le peuvent.

Juste avant de donner un 7e Ballon d'or à Messi totalement injustifié, un plumitif qui se prend pour Kessel a écrit que Ronaldo ralentissait le jeu de MU. Incroyable !

Ronaldo n'a pas été invité à la cérémonie de la remise du trophée à Messi parce qu'il a trop de charisme. Devant CR7, Messi a la présence d'une plante verte.

La comparaison entre Messi et CR7 est idiote. On ne compare pas deux joueurs si différents.

Ronaldo a beaucoup de journalistes contre lui parce qu'ils sont jaloux. CR7 peut s'acheter une Ferrari toutes les heures quand eux sont condamnés au métro et au mieux à une bagnole pourrie.

Ils préfèrent Messi parce qu'il a une personnalité quelconque. Messi ne dérange personne, et n'a rien à dire.

Le palmarès et les trophées comptent moins que la classe pure.

Qui se souviendra du nom des champions du monde français 2018 dans un vingt ans ?

CR7 est totalement épanoui, lui.

Heureux de vivre, surtout.