La vidéo et les "coiffeurs" italiens éliminent l'Autriche poissarde


Samedi 26 juin 2021

8e Euro 2020

Italie 2-1 Autriche

Buts pour l'Italie: Chiesa (95e), Pessina (105e)

But pour l'Autriche: Kalajdzic (114e)


L'Autriche aurait dû et aurait pu gagner sans la vidéo et le nouveau règlement qui autorise cinq changements.

A 0-0, l'Autriche a ouvert le score d'un superbe but collectif mais la vidéo l'a refusé. L'arbitre n'y avait que du feu. Ensuite, il y a eu un penalty en faveur d'un Autrichien descendu dans la surface mais la vidéo a détecté que le joueur était hors-jeu donc le penalty n'a pas été sifflé. Sans la vidéo, l'Autriche aurait sans doute mené 2-0. Et l'Italie serait rentrée à la maison.

L'Autriche menait aux points si l'on était en boxe.

Il a fallu les prolongations.

La règle des 5 changements a tout transformé.

L'Italie a changé deux joueurs (67e), puis deux autres (84e) puis encore un (108e)

L'Autriche a attendu le début des prolongations pour faire appel au sang neuf: un joueur (90e), deux joueurs (106e) puis encore deux (114e).

Donc nous avons assisté à deux matchs distincts car quand on change la moitié des équipes nous changeons la donne. Et ce n'est pas des changements sur blessure. C'est comme si un peintre voulait tout à coup du jaune et du rouge à la place du blanc et du noir.

L'entraîneur allemand de l'Autriche (Foda) a mis trop tard la présence d'hommes frais. Son homologue italien (Mancini) l'a devancé. Cet ainsi que l'Italie a pu s'imposer. Avec des joueurs que son sélectionneur n'avait pas prévu d'aligner, pour ainsi dire ses "coiffeurs" même si certains s'imposent titulaires comme Locatelli, bien meilleur que Verratti qui brille plus par son manque de régularité et ses blesses constantes que par son talent sur le terrain.

Le football actuel est en train de se transformer dans le mauvais sens pour se diriger vers le efootball. L'arbitre de champ ne sert plus à rien. Et les remplacements cassent la physionomie du match en cours.

C'est la première fois que je n'assiste pas à tous les matchs d'un tournoi. Les matchs sont trop faussés car la vidéo c'est à la tête du client !

Il est en plus inadmissible de laisser les actions se poursuivre si c'est pour ensuite les annuler. La faute doit être sifflée immédiatement.

Belgique-Portugal ? J'espère voir à l'oeuvre les artistes de Bruyne (Belgique) et Ronaldo (Portugal). Vont-ils être broyés par la vidéo, cette vicieuse qui croit tout voir ? Il y a la lettre et l'esprit. L'image ne détient pas la vérité. La preuve ? Si Jean Moulin assassine Hitler où est l'assassin ?

Dernière minute: la Belgique a éliminé le Portugal (1-0) et ses garçons bouchers qui ont découpé De Bruyne et Eden Hazard, tous deux sortis sur blessure. Ronaldo n'a rien à regretter: ses coéquipiers ont été lamentables, bons qu'à marcher sur leurs adversaires. Arbitrage lamentable. Et utilisation de la vidéo totalement anarchiste.