top of page

Le football était de sortie lors de Real Madrid-Man City 3-3. Cruyff survole les 1/4 de finale avec Guardiola, Xavi, L. Enrique et Arteta

Le football total est de sortie !

Mardi 9 avril 2024

Quarts de finale de C1

Real Madrid 3-3 Manchester City

Buts pour les Madrilènes: B. Silva ( 2e ), Foden ( 66e ), Gvardiol (71e)

Buts pour les Citizens: Dias (12e), Rodrygo (14e), Valverde (79e)


Le football est un sport d'attaque par excellence. On l'a vu lors de ce match.

Ce fut une rencontre merveilleuse. Un G2 ! Enfin du football avec ce qu'il faut d'intelligence, de roublardise, de coups tordus, d'audace, et surtout de gestes techniques. Pressing haut, contre pressing, harcèlement, possession de balle, art du contre, drible à bon escient, condition physique, duel, un véritable opéra de l'oeil. Digne de Kopa et Di Stefano, et de Cruyff. Du grand art. Admirable sport quand il est pratiqué à ce niveau. Les deux entraîneurs : Ancelotti (Real) et Guardiola sont des maîtres du jeu.

Ce qui nous change de la déplorable L1 avec des joueurs aux pieds carrés qui sont à des années lumière de Kopa et de Piantoni.

Les Citizens ont ouvert le score sur un maître coup franc de Me Silva.

Ensuite, le Real s'est rebiffé comme toujours. En deux minutes, la Maison Blanche a repris l'avantage, marquant des buts selon l'axiome : la chance est la manifestation de la volonté.

Mené 2-1, les Citizens sont parvenus à revenir à égalité puis à prendre l'avantage 2-3 jusqu'au tir foudroyant de Valverde.

Moralité: le Real n'est jamais mort. Quand on le croit cuit, il bouge encore.

Les Citizens seront favoris au retour mais attention au Real qui a la C1 dans son ADN.

Lors de ses quarts de finale, il faut noter la présence de J. Cruyff qui plane sur Man City (P. Guardiola), Barcelone (Xavi), Arsenal (Arteta) et le PSG (Enrique). Tous sont frappés au fer rouge FC Barcelone dont l'envol dans la galaxie du ballon rond fut donné par le génial néerlandais qui a marqué le football au fer rouge.

Il est temps que soit organisé le championnat d'Europe des Clubs. Après avoir un match de C1 du niveau de ce Real-City, regarder la L1 c'est comme si l'on délaissait une Porsche pour prendre un pédalo. Quand on a goûté au caviar difficile après de

prendre une tartine de Canigou.

Dans l'autre match Arsenal 2-2 Bayern Munich, les Gunners ont sans doute dit adieu à la C1.

Kommentare


bottom of page