Le roman d'amours de François Cérésa

A l'écart du diktat du PAF furetez en librairie pour découvrir



Qui a lu François Cérésa reconnait son style immédiatement. N’est-ce pas la garantie de l’écrivain né-écrivain, loin des têtes de gondoles qui ne sont que des produits qui collent à l’air du temps : des bouquins illisibles sur le mieux-vivre personnel (marronnier récurrent) ou torchons à la mode sur le viol, l’inceste ou le crime. De la Daube, et c’est insultant pour cet excellent plat. Exemple de trouvailles littéraires, stylistiques de Cérésa: «Il faisait moche. L’hiver à Paris» ; «Nous n’en savons pas plus que les gens qui n’en savent rien» ; «Les intellectuels sont des tordus. Ils parlent, ils n’agissent pas, ils expliquent, ils ne font pas» ; «Les indécis lorsqu’ils n’aiment pas ce qu’ils ont aiment ce qu’ils n’ont pas». Quand on a lu l’un de ses livres, on retrouve avec plaisir son évidente joie d’écrire car il est animé par la grâce d’écriture, mélange d’émotion et de grammaire. Il n’en met pas plein la vue, il respecte le lecteur afin de ne jamais l’ennuyer suite à un relâchement créatif.

Son nouveau roman est l’aventure d’un érudit qui travaille sur l’Abbé Prévost l’auteur de Manon Lescaut, à la Bibliothèque nationale, celle de la rue Richelieu, au coeur Paris, et non pas celle qui porte le nom de François Mitterrand. Un jour, il remarque la présence d’une lectrice qui lui tape dans l'oeil. Peu à peu s’installe tout un jeu de séduction qui lui fait oublier le deuil conjugal. Il n’en revient pas d’apprendre que l'inconnue se prénomme Manon comme le personnage de son étude. Sa défunte femme encore très présente à son esprit- évidemment- se prénommait Victoire. Pas facile à porter, surtout quand on meurt encore jeune d’un cancer. Défaite eût mieux convenu. Voilà ce que fait naître la littérature dans la tête d’un lecteur. A un détail près est un roman d’amours, avec un s qui évoque à la fois le serpent et des sinuosités affectives. On fait face à une superposition de situations avec des individus poupées gigognes. Cérésa est un écrivain dans un monde d'auteurs.


-A un détail près, François Cérésa. Ecriture, 175 p., 18 €