Les antistars De Bruyne & Kanté mettent hors de la finale les starlettes Neymar et Hazard

Le football sort grand vainqueur des demi-finales retour de la Ligue des Champions 2021 avec la qualification des deux clubs anglais qui ont produit plus de jeu que Paris et le Real Madrid. Par un incroyable concours de circonstances, l'ancien entraîneur du PSG, Thomas Tuchel se retrouve derechef en finale avec Thiago Silva. Quelle double claque pour le PSG !


Mercredi 5 mai 2021

1/2 finale retour de C1

Chelsea 2-0 Real Madrid

Buts pour Chelsea; Timo Werner (28e), Mason Mount (85e)


Zidane tête haute a reconnu la supériorité de Chelsea même s'il a dit que le Real aurait pu marquer deux fois mais Mendy a fait deux arrêts.

Tuchel a parlé aussi pour dire qu'en Angleterre on mettait tout en oeuvre pour aider l'entraîneur. Pan ! sur le bec du PSG où beaucoup trop de gens parlent. En Angleterre, chacun reste à sa place. Le terrain c'est le ... terrain de l'entraîneur. Toute la semaine à Chelsea, on fait tout pour aider Tuchel. Paris a eu tort de le laisser partir pour que Leonardo, le directeur sportif, puisse nommer Pochettino. Résultat, l'Allemand est en finale ! On ne change de protocole chirurgical en plein geste opératoire.

Chelsea est un bloc très collectif, comme Man City.

Les Anglais règnent sur le football européen. La finale de la C1 est un match de Premier League. Le football anglais de clubs domine donc la planète football européenne. Pas l'équipe nationale, bien sûr en raison de l'arrêt Bosman qui a ouvert les clubs à un grand nombre de joueurs étrangers..

Le collectif de Chelsea est aussi huilé que celui de Man City. La finale promet ! Elle se joue le 29 mai 2021 à Istanbul entre Man City et Chelsea. City est favori.

Le Real n'a pas été bon à Londres. Hazard a traversé le match comme un fantôme. Le Real a joué à dix avec lui. Il n'avait pas sa place en 1/2 finale. Pourquoi Zidane l'a aligné alors que toute la semaine Hazard a montré qu'il n'avait aucun rythme ? Zidane a rendu un mauvais service non pas à Hazard mais au Real. Peut-être n'avait-il pas mieux sous la main ? Hazard n'est que le pathétique clone du joueur qu'il fut à Lille et à Chelsea. Il a régressé, méconnaissable. Il marche, erre sur le terrain. Triste spectacle. Le Real a un maillot trop lourd a porté pour ses frêles épaules.

A l'opposé, le fabuleux N'Golo Kanté a rayonné sur le match. Présent partout, bosseur, aiguilleur, récupérateur. Lui sait distiller les ballons comme un N°10 d'antan alors qu'il est là pour récupérer le ballon, faire le ménage. Ce joueur de devoir mérite le Ballon d'or cent fois mais il n'est pas looké comme Pogba pour plaire aux sponsors, aux pubards, aux annonceurs. Dans les pubs on voit Pogba et Neymar- les frimeurs- qui a l'heure de la finale de C1 joueront au mieux aux billes. Kanté est un vrai footballeur, lui. Pas une starlette qui se vend sur les réseaux sociaux. Il a tenu son club à bout de bras. Kanté a été héroïque. Un immense match. Il respire l'intelligence de jeu, sait se placer. Récupère des ballons très dangereux pour son équipe. C'est un régal visuel quand Mbappé et Pogba dégage de la prétention. Kanté est irréprochable, sur et en dehors du terrain. La presse ne le met jamais en avant. On se demande encore pourquoi il n'a pas été titulaire lors de la finale de l'Euro 2016 perdue par la France au SDF. Je peux traverser la France pour voir jouer Kanté. Je ne traverse pas la rue pour voir Neymar et sa nouvelle coiffure.

Le Real a vraiment joué à dix avec Hazard, constant poids mort. Seuls Modric et Benzema ont été à la hauteur. Ramos a ramé tout le match. Tout passait par lui alors qu'il était sans aucune énergie.

En finale, on retrouve Guardiola et Tuchel, deux grands entraîneurs actuels. Cela nous change des communicants Mourinho et Wenger, toujours en train de parler, de donner des

conseils, de s'autopromotionner par des chemins de traverse.