Les stars de l'équipe de France ne sont que des vedettes

Les footballeurs veulent tous jouer en équipe nationale car cela vous permet d'être plus payé en club. En France plusieurs joueurs se servent de l'équipe de France pour se faire mousser alors qu'en club, ils ne règnent pas dans leur pays: Lloris (Tottenham), Varane (Real Madrid), Griezmann (Barcelone), Mbappé (PSG), aucun n'a gagné le titre national en 2021. Et ils se considèrent irrésistibles. Ils sont omniprésents dans le PAF comme M'Pokora ou Grand Corps Malade mais s'ils jouaient au water-polo seuls leurs voisins les connaîtraient et ce n'est pas certain.

Mbappé est meilleur dans la presse que sur le terrain. Les journalistes lui passent tous ses caprices parce qu'ils ont besoin de lui. Pour relancer France Football, ils l'ont mis en une avec 10 pages d'interview ! Comme si c'était Cruyff, Platini ou Kopa mais ce n'est qu'un joueur que les médias ont décidé de faire roi sans couronne. La Coupe du monde 2018 ? Elle a été gagné grâce à la vidéo, sur un coup de dés. Exactement comme Mbappé a raté son tir au but stoppé par le gardien suisse. Mbappé est mis à toute les sauces. Va-t-il rester au PSG ? Va-t-il aller au Real ? Pendant ce temps on oublie qu'il a fait perdre Paris au Parc des Princes contre Nantes (1-2), le 14 mars 2021, en perdant un ballon par une stupide passe en retrait. Avec ces trois points perdus, Paris était champion de France 2021 au lieu d'offrir le titre à Lille. Mbappé est un sprinter. A part ça, jeu de tête inexistant, ne sait pas dribbler et effacer face à face, nul sur coup de pied arrêté. Pour un jeune de 22 ans, il n'est pas mal du tout mais ce n'est pas une poignée de matchs en Coupe du monde qui va en faire un Cristiano Ronaldo extraordinaire de régularité depuis 2003. Mbappé est une icône fabriquée par les médias: le gamin de Bondy, la success-story, et tutti-quanti. Comme il gagne 2 M€, les journalistes sont à ses pieds, avec leur salaire misérable. Sur leur Vespa pourrie, ils rêvent à la Ferrari qu'ils n'auront jamais. "Des ratés sympathiques" chante le merveilleux Charlebois. Pendant ce temps, Mbappé les endort avec deux ou trois phrases, les fameuses sardines jetées aux mouettes dont parlait Cantona. A ce propos, vous avez vu la vidéo de Mbappé quand il a 12 ans ? Il dit: "A part Cantona, Platini et tout ça, dans l'Histoire les meilleurs étaient des noirs et des arabes". Celui-là de discours ! Qui lui a mis ça en tête ? Incroyable d'entendre une pareille intox. Visiblement, il faut lui parler de Best, Zico, B. Charlton, Banks, Neekens, Puskas, Di Stefano et Piantoni. Des joueurs mille fois plus talentueux que lui. Mbappé dit sans arrêt qu'il veut tout gagner, ainsi de suite. Ah ! oui, on a vu contre la Suisse, en effet. Et après, salut la compagnie. Un petit mot sur twitter et au dodo, silence radio. C'est bien un enfant de la télé, un politicien du football. Dans France Football, il dit: "Je veux marquer l'Histoire". Qu'il commence par réussir ses tirs au but. Courir vite ne suffit pas. Car Lewis courait vite mais on ne l'a jamais vu sur un terrain de football. Usain Bolt, on a vu le résultat.

Et Pogba ? On n'a jamais su si c'était un 6, un 8 ou un 10. Un peu tout à la fois, et aucun en même temps. A MU, il a passé une saison sans forcer pour en garder sous le pied pendant l'Euro car le tournoi européen tout le monde le regarde. A 3-1 contre la Suisse, il a cru qu'il avait le jackpot mais le football c'est plus compliqué: il a perdu le match au tirs au but comme la finale de Ligue Europa 2021 contre Villarreal. Une honte pour MU, c'est comme si le Real Madrid perdait contre Guingamp. Ce n'est pas grave, la presse est toujours là pour l'excuser, le soutenir, l'encourager, le désigner futur Ballon d'or. Il est tellement plus "fun" que De Bruyne, laissé de côté par le Paf parce que c'est un rouquin à la peau blanche, ce qui n'est pas tendance chez les journalistes bobos qui n'ont jamais lu un livre de Chester Himes ou de James Baldwyn. Et qui ne savent pas que Gaston Monnerville a été président du Sénat pendant dix ans sous la présidence gaulliste. Et ne leur demandons pas de nous dire qui était Diagne père et fils. Ils ont plus urgent: des notes de frais à faire signer. C'est ça l'important.

Mbappé et Pogba sont des joueurs quelconques à côté de Pelé, Garrincha, Ben Bbarek, Keita et Mekhloufi. Mbappé et Pogba sont surtout de grands communicants qui savent se mettre la presse dans la poche, avec deux sourires, deux mèches de cheveux peinturlurés, deux pas de danse, deux bras croisés, ou je ne sais quel gadget. Sur le terrain, ils n'ont pas le rendement de N'Golo Kanté, irréprochable, fabuleux d'humilité alors qu'il est champion d'Europe en titre, vainqueur de la C1 2021 avec Chelsea. Le vrai champion de l'équipe de France c'est lui. A la place de récupérateur-relanceur, il n'y a pas mieux. Et lui ne se plaint jamais de blessures, d'avoir trop joué, d'être fatigué. Il ne donne jamais d'excuse et surtout ne dit jamais que c'est un grand joueur, ce qu'il est. Kanté n'est pas médiatique. Tout comme dans l'édition, les plumitifs ne vous parlent que de Marc Levy ou de Trucmuche qui fait "un carton, en lieu et place de Michel Bernard qui lui est un véritable écrivain et non pas une "tête de gondoles" qui vend par "palettes" comme on installe du Paic Vaisselle en rayon. Les lecteurs font là où leur dit de faire. Faut passer sur le service public pour faire de la retape tel un tapin dans les rues chaudes. Chaude-pisse surtout.

L'équipe de France à l'Euro 2021 a été aussi lamentable que celle de 2010 en Afsud. Une victoire en quatre matchs. Une misère. On a vu Coman qui n'écoutait pas Deschamps, en plein match. On a du des tensions entre Pogba et Rabiot, des règlements de compte entre Mbappé et Giroud, et pendant tout ce temps, la presse nous raconte que tout va bien, que Clairefontaine c'est le paradis sur terre. La première faute c'est l'arrivée tardive de Benzema. Il fallait le prendre bien plus tôt. Avec ce qu'il fait au Real Madrid, c'était évident. Il s'est vite réadapté au groupe. Une prouesse après plus de six d'absence. Pendant ce temps, Giroud (vainqueur de la C1 2021) se morfondait. L'amitié n'existe pas dans le football sauf quand on gagne, après la victoire. On n'en est plus à l'époque Isnard-Serrus, ce duo d'Aiglons, à la vie, à la mort. Maintenant, c'est pousse-toi-de-là-que-je-m'y-mette. Il n'y a pas plus concurrentiel que le sport et le football en particulier, bien qu'à présent une équipe =11 titulaires + 5 remplaçants ce qui est énorme et donne largement la place à Benzema et Giroud mais il faut savoir le dire et l'expliquer. Deschamps, le pragmatique. Le gagnant, le gagneur. Tout ça c'est du pipeau. Une posture médiatique. Le sélectionneur néerlandais a été évincé de son poste dès l'élimination des Pays-Bas de l'Euro. En France, c'est impensable. Deschamps est entouré par un cordon sanitaire qui prend sa défense: ses anciens partenaires de 1998 sont tous consultants. Ils disent : "Il faut lui donner une seconde chance (...) On gagne et perd ensemble". Quand ils ont voulu liquider Raymond Domenech, ils ne lui ont pas fait de cadeau. Le football est le plus grand de tous, le seul maître à bord. Heureusement. Nous sommes tous de passage. Le ballon aussi, surtout quand il est bien donné, mais lui, il reste et restera sur terre.