Mes 100 matchs légendaires, pour réhabiliter le football

France-Autriche en 2022 ? A quoi ça sert....

Le SDF sera plein. On me donnerait une loge à vie, je n'y mettrais pas les pieds.

La dernière fois que je voulais y aller c'était pour voir la finale de C1, Real Madrid-Liverpool. Heureusement que cela m'est sorti de la tête J'aurais eu l'air fin, pris dans la nasse, entre des policiers qui gazent des Anglais et des voyous qui m'agressent.

Le football que j'aime est dans les archives !

L'équipe de France actuelle ne m'intéresse pas. On est loin de France-Autriche avec Matthias Sindelar.... Sur le terrain, chez les Bleus, sans doute aucun ne le connait. Tant pis pour eux. Que restera-t-il des joueurs actuels ? Messi, Ronaldo, Benzema, De Bruyne, Lewandowski et puis qui ? Aujourd'hui, on voit des vedettes, des commerçants... Où sont les nouveaux Xavi et Iniesta ? Les 10 comme Ben Arfa, le football de nos jours n'en veut plus.

Jadis des joueurs amateurs touchaient des dessous de table.

Depuis le professionnalisme on a vu que cela continuait.

Aujourd'hui, l'argent est partout. Et ce n'est pas une réussite.

Plus il y a d'argent, plus le jeu s'appauvrit.

On ne voit plus rien de beau, ou si peu.

La technique a fait place au tas de muscle mais le football est un jeu de finesse plus que de force.

Le football se joue avec le cerveau. Le corps n'est qu'un instrument.

Le 20 octobre sera disponible en librairie mon prochain album.

Histoire de lutter contre:

ces internationaux français qui alimentent les pages faits-divers sans avoir un dixième du talent de René Vignal

cet ancien international qui ose dire qu'il aurait dû jouer pour un autre pays

ces dirigeants qui salissent la fonction

La liste est longue hélas !

A tous ces imposteurs, je réponds:

Pelé, Garrincha, Rivera, Sivori, Bonifaci, Di Stefano, Puskas, Ujlali, Kopa, Yachine, Piantoni, Eusebio, Cruyff, Neekens, Beckenbauer, Müller, Platini, Giresse, Tigana, Maradona, Zidane, Cantona, Scholes... Et Busby, Shankly, Michels, Herrera, Sacchi, Ferguson....

Rien que des gens qui ont servi le football. Aucun qui s'en sont servi.