Neymar PS abandonne le titre à Yilmaz

Le PSG a arraché le nul à Rennes grâce à la vidéo dont l'utilisation est à géométrie variable. Pendant cette 36e journée, Lille a pris ses distances sur les Parisiens, au point de n'avoir plus besoin que deux quatre points pour être champion. Une victoire et un nul, suffira. Lille démontre à Paris que l'esbroufe n'est pas un paramètre du football.


Dimanche 9 mai 2021

36e journée de L1

Rennes 1-1 PSG

But pour Rennes: Sehrou Guirassy (69e)

But pour Paris: Neymar (45+ 6 sp)


Classement de Ligue 1

1er Lille 79 points 36 matchs + 40

2 Paris 76 pts 36 matchs + 52

3 Monaco 74 pts 36 matchs

4 Lyon 73 pts 36 matchs


Les quatre derniers matchs pour le titre:

PSG-Reims, Brest-PSG

Lille-St Etienne, Angers-Lille


Les matchs de Monaco et Lyon:

Monaco-Rennes, Lens-Monaco

Nîmes-Lyon, Lyon-Nice


Paris a eu bien de la chance d'obtenir un penalty ultra généreux. Sans ce cadeau Paris n'aurait pris aucun point.

La vidéo fonctionne à la tête du client. Oui, pour Paris. Non pour Rennes dont un joueur s'est fait descendre alors qu'il filait au but. L'arbitre n'a pas bronché. Rien de rien.

L'arbitre de terrain ne sert plus à rien. Ceux qui décident sont très loin du stade, penchés sur leur écran. Si c'est ça le progrès ! Le progrès dans l'entretien de l'injustice, c'est certain.

Paris ne mérite pas d'être champion. Quand on perd 8 matchs sur 36, on n'a pas de quoi parader. Lille n'a été battu que trois fois dans le même temps. On dit bravo à Christophe Galtier. Son homologue du PSG, Pochettino, lui n'est qu'un salarié du Qatar qui affiche le mépris des riches. Quand les propriétaires du club ne veulent plus de quelqu'un, ils lui remplissent les poches de pétrodollars et le jettent comme un Kleenex. Les virés ne disent rien car ils partent avec un gros paquet de biftons. C'est le règle absolu du dieu-argent. Le Qatar SG ce n'est que de l'argent. Ses salariés ont l'honneur dans les chaussettes. Au PSG, les honneurs passent avant l'honneur. Ils n'ont pas lu Saint-Exupéry. Ils ne lisent que leurs bulletins de paie.

Les deux seuls joueurs corrects du PSG sont Navas et Marquinhos.

Mbappé ? L'argent guide aussi ses pas. A vingt-ans et des poussières, il gagne 1,9 M€ plus les à-côtés. Il sourit quand il est vainqueur. Boude quand cela tourne mal. Les journaleux sont à ses pieds car ils mendient les interviews pour justifier leur misérable salaire face aux fortunes des milliardaires du football. Pauvres enfants de 2021 qui demandent des maillots floqués Neymar qui rêvait de retourner au Barça, ou de Mbappé qui rêvent de jouer au Real Madrid où rien de ne dit qu'il s'imposera. Le 9 mai 2021, Hazard qui n'y a aucun rendement a marqué un but sans le vouloir, le ballon a heurté sa jambe car il était sur la trajectoire. Tu parles d'un champion !

Lille est un collectif avec des grandes individualités, comme le Turc Burak Yilmaz (en photo ci-dessus), meilleur joueur de L1 en 2021. Il plane sur les matchs, dégage de la force et de l'intelligence. Tout ce que ne s'est pas faire Neymar qui se permet d'enlacer des adversaires avant le match pour les déstabiliser. Neymar croit que ses adversaires veulent faire des selfies en plein match. Il sent le efootball à plein nez ! Ce n'est qu'un look, un homme-sandwich. Quel est le quotidien de Neymar à Bougival, à part jouer à la vidéo, penser à de nouveaux tatouages ou à sa prochaine teinture ? Neymar c'est le Ballon plaqué or par excellence. Tout dans l'image. Aucune grâce. A Noël, il faudra lui offrir une VHS (!) avec Best, Socrates, Zico, Cruyff, Zidane et Cantona pour qu'il comprenne ce qu'est un très grand artiste du football qu'il ne cesse de salir à longueur de match. Neymar est le seul joueur brésilien qui détruit ce que Pelé a rendu populaire: le plus beau sport du monde. Avec Neymar, le football est le plus laid sport du monde. Vive Raï ! Vive Susic ! Et même vive l'arrogant Ibrahimovic, bien supérieur à Neymar.