top of page

Pour aller en 1/2 de C1 2024, le PSG soudé étrille 1-4 le Barça qui a vécu une soirée Titanic

Mbappé est vraiment un as de la communication. Quasi transparent lors des deux matchs, il a réalisé un doublé lors du match retour. L'ex futur joueur du PSG annoncé au Real Madrid vient d'éliminer Barcelone, de quoi enchanter la Maison Blanche ! Il a eu la présence d'esprit de remercier tous ses coéquipiers... De plus, Mbappé parle déjà couramment l'espagnol. Bravo l'artiste ! Quand on songe à Neymar qui n'a jamais su bredouiller trois mots en français. Mbappé est bel et bien l'ambassadeur du Qatar. En une de L'Equipe du 17 avril 2024, on ne voit que ça: "Qatar Airways" et plusieurs fois. Au PSG qui connaît Georges Peyroche ?

Mardi 16 avril 2024

1/4 retour de C1

Barcelone 1-4 PSG

But pour Barcelone: Raphinha (12e)

Buts pour Paris: Dembélé (40e), Vitinha (54e), Mbappé (61e pen., 89e)

Ceux qui n'ont pas vu le match vont se dire: Mbappé deux buts ? Bravo !

Oui, il restera son pénalty et le but de clôture mais sa prestation n'a rien cassé.

Le PSG a gagné et a mérité sa victoire et surtout sa qualification pour les 1/2 finales où cette fois les Parisiens recevront au match retour.

A Barcelone, rien n'a marché pour le Barça qui a montré un pitoyable visage. On pensait à ses joueurs d'hier: Iniesta, Xavi et Messi. Sans eux, le Barça n'est qu'une ombre du Barça d'autrefois.

PSG a joué un match avec des joueurs tous consternés.

Une équipe soudée qui avait envie de gagner.

En face, le Barça n'a pas respecté Paris. Les Barcelonais se sont crus qualifiés à l'ouverture du score.

Ensuite, ils ont perdu un joueur qui a reçu un carton rouge. Ce fut panique à bord: l'entraîneur Xavi a été expulsé, plus un membre du staff. Le Barça n'a pas l'habitude d'avoir un arbitrage défavorable, surtout à la maison. A ce propos, le Barça n'a pas joué dans son stade, actuellement en travaux.

A 10 contre 11, le Barça est devenu frileux, peureux, incapable d'attaquer.

Paris n'a pas volé sa qualification, et peut dire aussi merci à l'arbitre - j'insiste- qui pour une fois n'a pas avantagé le club le plus titré.

Les Parisiens ont bien préparé le match qu'ils ont très bien vécu.

On a vu un collectif et pas des individualités qui s'expriment tour à tour.

Barcelone n'a rien proposé d'intéressant. Ses joueurs n'ont pas gardé leur sang froid.

Mbappé a terminé en trombe. Deux buts ... mazette !

Paris a mis en crise le Barça. Chacun son tour...

Mention spéciale à Luis Enrique, l'entraîneur parisien issu du Barça, était celui de Barcelone lors de la "remondata" (6-1) contre le PSG. Cette fois, il était de l'autre côté !

Et n'oublions que la qualification sur deux tours, sans but à l'extérieur qui compte double, se joue toujours au match retour.

Le PSG a montré une belle cohésion lors de ce quart de finale retour. Le sport provoque de la joie. C 'est mieux que cette kermesse économique des J.0 qui inonde les médias en permanence. On n'entend parler que d'argent, de vitrine. Où sont les artistes français du 100 m, 200 m, 400 m, 800 m, 1500 m, 5000 m, marathon, les épreuves reines de Jeux ? Les Jeux = piste d'athlétisme. Tout le reste c'est du business.


Comments


bottom of page