Première erreur de Galtier: avoir mis le paquet sur NEYMAR à l'intersaison, au détriment de Mbappé

K. Mbappé dit que le football a changé. C'est vrai: lui peut faire ce qu'il veut quand il veut alors que Hatem Ben Arfa a été chassé du PSG et de la L1 parce qu'il n'a pas la fameuse carte dont parlait Philippe Noiret par rapport à Gérard Depardieu. Depuis Beckham, les footballeurs sont désormais dans le showbiz. Comme chaque saison, le PSG va faire être au top en début de saison, à cause de la faiblesse de l'opposition en L1, puis va s'épuiser dès que les gros bras de C1 vont arriver. Un grand club doit être au sommet en mars-avril-mai et surtout pas en septembre !

Cela couvait, cela a explosé.

Nouvel épisode dans le sitcom permanent du PSG version Qatar.

Mbappé n'était pas content.

Il y a de quoi: dès son arrivée au PSG, le nouvel entraîneur n'a parlé que de Neymar.

Le mettant au sommet alors que la saison dernière, Mbappé a été le seul à être bon toute la saison, ou presque.

C'est comme si l'on faisait un film avec Belmondo et Delon, en mettant en haut de l'affiche Belmondo et pas Delon.

Galtier a dit, dès qu'il est arrivé, qu'il valait mieux avoir Neymar avec lui que contre lui.

Résultat ? Mbappé se sent malaimé par le nouvel entraîneur.

Pour diverses raisons, son entrée dans la saison a été différée.

Contre Montpellier, il rata un penalty. Ce qui est une habitude désormais chez lui après son tir au but raté contre la Suisse qui a éliminé la France au dernier Euro.

Mbappé est nul dans cet exercice, comme dans les coups francs, et dans son jeu de tête.

On le sait tous, Mbappé est un sprinter. Tout est dans sa vitesse et dans son explosivité.

Tout le reste de sa renommée provient de sa façon de se vendre dans les médias qu'il a mis à genoux tant les autres joueurs n'ont rien à dire devant les micros, de Lloris à Mbappé en passant par Griezmann, trois robinets d'eau tiède, sinon froide.

Il a été fait roi par les médias depuis son enfance, comme Neymar.

Neymar est plus connu que Mbappé.

Neymar représente le pays du football, le Brésil.

Mbappé ne pèse pas lourd avec le palmarès de la France.

A la vérité, Neymar et Mbappé ne sont plus des footballeurs mais des vecteurs économiques.

Pendant temps qu'ils se chamaillent dans des matchs nullissimes de L1, le football se poursuit en Premier League où Man City brille (1er, 6 points)autant que Man United s'écroule de plus en plus (20e et dernier, avec 0 point).