Que retenir des 1/4 de la C1 ? La passe de Neymar à Marquinhos, et l'impérial Real Madrid de Zidane

Chef d'oeuvre du 7 avril 2021, lors du 1/4 aller Bayern Munich 2-3 PSG. La passe de Neymar qui a lobé les deux équipes pour atterrir sur Marquinhos est la signature d'un très grand joueur qui hélas! n'est pas toujours à son meilleur niveau. Il faut regarder les joueurs comme n'importe quel autre créateur. Tous les livres de Patrick Modiano ne me plaisent pas. Il en va de même pour les matchs de Neymar. En L1, il en fait des tonnes, surjoue et ne parvient pas toujours à bien s'exprimer. La L1 ne le motive pas beaucoup, même si grâce à elle, il touche un salaire astronomique (3 M€, salaire brut mensuel). En revanche, il excelle en C1 car il sait qu'on l'attend dans cette compétition et que les matchs sont vus par beaucoup plus de personne. En 1/4 de finale, il a répondu présent lors des deux matchs. Sa passe à Marquinhos a illuminé la soirée du 7 avril. Neymar doit faire attention: il est connu depuis qu'il a 15 ans, cela fait donc 15 ans. Attention à l'usure mentale et à la fatigue physique. Il pourrait être déjà Ballon d'or s'il se consacrait 100 % au football.


Les qualifiés pour les 1/2 finale de la C1 2021

Aller: 27-28 avril. Retour: 4-5 mai


PSG-Manchester City

Chelsea-Real Madrid


Liverpool n'a pas fait mieux qu'un 0-0 contre le Real qui avait gagné 3-1 à l'aller. Et Man City a gagné en Allemagne contre le Borussia Dormund (1-2) après avoir gagné 2-1 à l'aller.

En 1/2, nous verrons donc le choc Paris-Man City. Guardiola est à un match de se retrouver en finale. Si Paris joue avec le sérieux actuel, le pronostic est impossible, c'est du 50-50.

Si on prend le match Chelsea-Real Madrid, le Real est archi favori. Zidane, tant contesté par les médias espagnols il y a quelques mois, est arrivé à un niveau où n'importe quel joueur qui rentre sur le terrain avec le maillot de la Maison Blanche tient son rang.

Le Real est la seule institution encore présente. Il n'y a plus le Bayern Munich ni le Barça. Ne parlons pas des Italiens, très loin dans le hiérarchie actuelle.

Le Real est le super favori pour soulever le trophée à Istanbul.

Cette C1 se joue encore sans public. Et cela compte. Le Real a intégré cette donne. Les Madrilènes jouent comme s'il y avait le public ! Impressionnant: la force tranquille.

Zidane mène très bien son groupe. Il peut se dispenser de cadres absents. On a l'impression qu'il peut prendre un brancardier sur le bord du terrain et le lancer dans le match avec un maillot blanc. Ni vu ni connu, il tiendra sa place.

Ses grognards ont répondu présent: Modric, et son magique extérieur pied droit, le joyau Kroos, et le déménageur Casemiro. Courtois a bien tenu la barraque: il a rangé la passoire dans sa cuisine.