1er acte du 1/4 de C1 2021 /Real Madrid 3-1 Liverpool

Affiche de rêve, finale avant l'heure. Les deux monstres s'affrontent. Hélas! sans public.


Mardi 6 avril 2021, 21 h RMC Sport

Champions League, 1/4 aller

Real Madrid 3- 1Liverpool

Buts pour la Maison Blanche: Vinícius Júnior (27e, 65e), Asensio (36e)

But pour les Reds: Salah (51e)


APRES MATCH

Le Real a donné un récital en première mi-temps dans le stade Di Stefano qui perturbe les visiteurs qui sont habitués à San Bernabeu.

La passe de Kroos sur le premier but est une offrande céleste. Vision du jeu, bon tempo, dosage parfait. Cette balle en profondeur c'est la signature de Kroos. Joueur exceptionnel, l'anti-Neymar par excellence. Il hait la fête qui rime avec défaite. Quand les joueurs s'embrassent comme des dingues pour célébrer un sacre, il fait son sac. Boit un verre est s'en va. N'aime-t-il pas le groupe ? Non, il n'aime que le match, le jeu, le football. La victoire c'est donc du passé. Il part pour se préparer pour le match qui arrive. Il part va voir sa famille. Kroos est un Federer du football. Un styliste de haut parage. Zidane sait qu'un Kroos, il n'y en a pas deux.

Le Real a joué 45 minutes de C1. En seconde mi-temps, les Reds ont enfin compris que le Real jouait sans Ramos et sans Varane. Il était temps. Trop tard. 3-1, ce n'est pas cher payé. Le retour reste ouvert. 3-1 ? Rien n'est fait. Le retour promet, et tiendra sa promesse. Ces deux clubs sont de vrais grands clubs.

Le Real sent la C1, respire la C1, vit pour la C1.

Benzema a fait un très bon match. Il a donné lui aussi une sublime passe. Mais une belle passe si elle ne se transforme pas en but, plus personne ne s'en souvient.

Benzema jouait bien avec C. Ronaldo. Et il joue toujours aussi bien sans C. Ronaldo.

Joueur très précieux. Giroud ne tiendra pas une saison au Real. Le Real ne sait pas quoi faire des joueurs pivot. Ou alors, il les réserve au basket.

Modric est revenu à son niveau. Le Real reste l'un des favoris de la C1 2021.

Les jeunes du Real ont été au rendez-vous. On sent qu'ils portent le maillot du Real.


AVANT MATCH

Sublime affiche. Voilà deux vrais grands clubs. Chez eux, Espagne et Angleterre. Et en Europe. Le Real est le roi absolu, incontestable, très loin de Barcelone. Le Real c'est 16 finales de C1 disputées, dont 13 gagnées ! Record. Liverpool c'est 9 place en finale de C1 dont 6 gagnées. Respect. RES-PECT ! On est loin du PSG qui s'invite dans la cours des grands à coup de millions du Qatar qui s'est payé le PSG comme on s'achète une Rolls. Pour l'instant, la Rolls n'a que la carrosserie. Manque le moteur, et surtout le chauffeur.

Le Real Madrid est un club à haute pression. C'est pour cela que Wenger n'y est jamais allé. Au Real, vous ratez un match et vous êtes dézingué comme dans un jeu de massacre. Wenger a fait sa tambouille à Arsenal, club quelconque sans aucune C1. Quand Arsenal perd, Londres ne bouge pas une oreille. Quand le Real perd, la ville a le souffle coupé. Pour rester au Real, il faut aimer la pression comme l'aime Zidane. La pression est l'oxygène de Zidane.

Zidane a conservé ses vieux grognards. Les pièces maîtresses sont les mêmes: Casemiro, Kroos, Modric, Benzema. Les hommes de confiance n'ont pas changé: Varane, Nacho, Vasquez, Vinicius et Asensio. Point noir: il a laissé partir le gardien Navas pour mettre dans la

cage Courtois, c'est délaisser un bouclier en acier pour mettre une passoire quand ça tangue. Autre faute: l'arrivée de Hazard, incapable d'assumer le remplacement de Ronaldo. On ne s'invente pas grand joueur. Bonne recrue: Mendy. Handicap du match ? L'absence de Ramos dans la défense. Sans Ramos, Varane perd la boussole, et le Real perd 80 % de son mental. DERNIERE MINUTE: Varane victime du Corona virus est HS. Le Real jouera sans sa défense centrale type.

En face, les Reds sont en renaissance. Décrochés toute la saison en championnat, ils luttent à présent pour décrocher une place en C1 2022. Ce n'est pas encore fait: la bataille est intense avec Chelsea, West Ham et Tottenham. En C1, ils ont leur mot à dire. Jurgen Klopp est un l'un des trois meilleurs entraîneurs actuels avec Guardiola et Zidane. Son équipe peut battre n'importe qui en 2021, et aussi perdre contre n'importe qui.

Le Real est un cobra qui peut vous laisser faire mumuse, attendant le meilleur moyen pour vous avaler entier.

Liverpool c'est gagner ou perdre. Le nul c'est pour les minables.

Le football va être présent. Ce n'est pas tous les soirs que l'on voit La Callas et les Beatles sur un même plateau.

(La photo: le président du Real, Florentino Pérez Rodríguez, dans le musée du club)

Autre grande affiche:

Manchester City-Borussia Dortmund, avec les superbes De Bruyne, B. Silva/ Haaland et Hummels.