La justice spectacle non-stop

Les procès ne sont pas donnés en direct mais la presse ne parle que de ça.


La justice est aussi une justice spectacle, comme la politique l’est devenue. Cette fois, on nous annonce la condamnation d’un président de la République. Bien sûr, pas de prison. Sa peine d’un an de prison ferme, c’est du pipeau. Chez ces gens-là, on porte un bracelet électronique. Le collectionneur de montres en aura-t-il un d’une grande marque ? Toujours est-il qu’il pourra continuer de manger, dormir, chez lui, de regarder des matchs du PSG et le reste. Assurancetourix pourra lui susurrer des chansons, tant que ça nous casse pas les oreilles.

On nous dit qu’il a tenté de corrompre un haut magistrat mais qu’en fait il n’a pas atteint ses objectifs. Donc, il n’aurait rien fait puisqu’il n’a rien fait. Les juges prétendent que l’intention suffit.

Ensuite, il y a les écoutes téléphoniques sous un faux nom. On n’est jamais trop prudent. On sait depuis F. Mitterrand que les murs ont des oreilles comme l’on disait sous l’Occupation. On nous dit qu’en fait les écoutes téléphoniques sont interdites car il s’agit de la vie privée.

Tout ce pataquès pendant des années de procès pour arriver à une condamnation de prison à la maison. Suivie bien sûr par un appel. Chez ces gens-là l’argent coule tellement à flots que ça peut dure des ans et des ans. Après souvent ils nous font le coup de « j’ai un cancer carabiné » et font 100 émissions de TV pour dire qu’ils vous mourir s’ils vont en prison.

L’avocat du président supporter du PSG/ Qatar n’a plus le droit d’être avocat pendant 5 ans. Il a fait appel, évidemment. Lui ne peut plus exercer… Alors pourquoi son client n’est pas interdit de politique ? Si c’est si grave ce qu’il a fait. Et comme il devait être exemplaire comme citoyen N°1, ne faudrait-il pas lui retirer sa retraite et tous ses avantages ? Garde du corps, voiture, bureau, personnel... Quelle république bananière ! La soupe est vraiment bonne.

Une justice à la tête du client. On nous dit que les juges sont tous de gauche et qu’ils jouent à un jeu de massacre contre la droite. Parmi les gens de gauche, il y a eu des condamnations mais deux condamnés ont pu devenir ministres. D’autres gens de droite vont défiler dans pas longtemps : un chatelain qui faisait croquer sa femme et leur marmaille ; et puis deux autres qui ont fait micmac avec des véreux. On a vu tout ça dans Les Tontons flingueurs. Là au moins on riait.

Le peuple assiste à tout ça, dégoûté. Les politiques sont condamnés mais ne font jamais de séjour en tôle ou si peu, dans les cellules VIP. Ils y signent des autographes.

La condamnation d’un homme politique ne change rien. Ceux qui sont pour le politicien condamné restent de son côté, parlent d'acharnement, et les autres sont toujours contre lui.

La seule certitude ? Elle a été dite par Tocqueville : quand la justice met son nez dans la politique, c’est pour trouver des affaires, mais quand la politique met son nez dans la justice, c’est pour étouffer des affaires.

Ils disent que la justice est la même pour tout le monde, pourtant aucun français non médiatique n'a la possibilité d'être invité en grandes pompes au J.T. de 20 h pour faire sa plaidoirie de défense ! Seuls y ont droit les membres de la caste du PAF. Et ils osent nous dire que nous sommes tous égaux.

Il faut savoir aussi qu'entre avocats ils ne payent pas d'honoraires entre eux. Belle solidarité basée sur le "Dieu argent" comme disait Leconte de Lisle. C'est pourquoi les hommes politiques veulent tous devenir avocats. L'égalité entre citoyens ? Tu parles !