Le sport est-ce Bernal ou Neymar ?

D'aucuns diront: cela n'a rien à voir. Comparaison n'est pas raison, etc... Bernal ou Neymar comme Beatles ou Stones ? D'un côté, un homme qui risque la mort. De l'autre, une vedette qui risque une élongation. Le champion cycliste s'est très gravement blessé après avoir heurté l'arrière d'un bus. En Colombie, il suffit de faire signe de la main pour que le bus s'arrête n'importe où, et il ne porte pas l'inscription "arrêts fréquents" (!). La hiérarchie de l'information est ainsi faite que les médias français n'en parlent presque pas - le strict minimum- parce qu'il s'agit d'un Colombien ! Si c'était un Français, ils ne parleraient que de ça pour vendre leurs torchons qui n'existent plus que grâce à l'Etat.



Lundi 24 janvier 2022, Egan Bernal a lourdement chuté après un choc contre un bus qui venait de s'arrêter. Le Colombien s'entraînait dans son pays. Faute d'inattention ? Arrêt brusque du bus ? Je n'y étais pas. La presse ne s'éternise pas sur les causes.

Résultat ? Très graves blessures. La liste est terrifiante:

Traumatisme crânien

Fracture du fémur droit

Fracture de la rotule droite

Fracture de la main droite

Graves contusions à la mâchoire

Muscles touchés de la cuisse blessée

Poumons atteints par le choc

Pneumothorax décelé

Côtes cassées

Pose d'un drain car la plèvre a une lésion

Vertèbres déplacées dans la colonne vertébrale

Hernie discale

Je vous inflige cette longue liste pour vous faire comprendre- si vous ne le saviez pas déjà- qu'en 2022, le vélo est beaucoup plus dangereux qu'une F1.

Les cyclistes sont des chevaliers sans armure. Je ne peux que penser à Louis Nucéra, tué sur la route par un innommable.

Le fabuleux Bernal, vainqueur du Tour de France 2019 et du Giro 2021, est un immense champion. A 25 ans, il a sa carrière devant lui. On peut se réjouir qu'il ne soit pas mort comme Serse Coppi (1923-1951) et tant d'autres.

Il faut souhaiter qu'il soit bien soigné. Arrivé à l'hôpital, Bernal fut mis en soins intensifs, plongé dans un sommeil chimique, jusqu'à dans la soirée de mardi 25 janvier, pour lui éviter les souffrances.

Ce terrible accident vient au moment où les médias annoncent avec grand bruit un nouveau documentaire à la gloire de Neymar qui n'est qu'un "champion" des réseaux sociaux, un as de la com. Tout ce que je hais. Dans 50 ans, il ne restera rien de son passage dans le football. S'il a marqué beaucoup de buts avec l'équipe du Brésil c'est que l'on joue aujourd'hui dix fois plus de matchs qu'au temps de Pelé, authentique champion, lui.

Neymar est très connu pour ses anniversaires, ses grimaces pour illustrer ses pages internet.

Neymar se sert du football mais ne donne rien à voir. Une intelligence de jeu qui dépasse le néant.

Si je fois dresser une liste de Neymar au PSG, la voici:

Anniversaires en circuit fermé

Suspensions à répétions

Apparait dans les pages faits-divers

Rixe avec un spectateur

Roulades excessives dès qu'on le touche

Mauvaise assise corporelle sur le sol

Personnel dans le jeu, à 80 %

Accumule les pépins physiques car ce n'est pas athlète de haut niveau

Ne parle pas un seul mot de français, c'est dire sa faculté d'adaptation

Fait surtout des selfies avec tels ou tels pantins du showbiz

Est venu à Paris pour gagner le Ballon d'or. Même pas en rêve

Est venu pour s'émanciper de Messi... mais Messi joue à présent au PSG !

Le sport c'est Bernal, ses démarrages dans les cols, son aérodynamisme, sa classe qui saute aux yeux. Rien à voir avec un joueur qui se blesse souvent parce qu'il a une très mauvaise coordination de gestes. Pourquoi admirer Neymar ? Pour ses 3 M€ par mois que lui donne le Qatar. C'est de l'économie, pas du sport.

Les nouvelles icônes du ballon rond, Mbappé compris, sont surtout des marionnettes médiatiques.

Prompt rétablissement à Egan Bernal, si loin des gamineries des intermittents du spectacle.

Une pensée aussi pour Lance Armstrong, champion donné en pâture aux incultes. Lance Armstrong a gagné tous ses Tours de France sans jamais connaître une seule terrible chute. Au lieu de le féliciter- pour ça et le reste- ils l'ont massacré, traité en paria. Pendant ce temps, ils admirent des as de pacotille. Armstrong appartient au rang où se trouvent Anquetil et Fausto Coppi. Bernal va aussi dans la même direction.