top of page

Pelé (1940-2022) rejoint Maradona, Di Stefano, Puskas et Cruyff

Les cinq joueurs avaient chacun un style bien particulier, exactement comme des écrivains, des peintres ou des musiciens. Une grâce évidente. Aucune école au monde n'enseigne la grâce, le talent ou le génie. Pelé disait, souriant: "L'usine de fabrique de Pelé n'est plus en activité..."

C'est la première fois que les cinq plus grands footballeurs de tous les temps sont tous morts.

Pelé (1940-2022, 82 ans) : c'est à travers lui que le football a été hyper médiatisé depuis 1958. Il n'a pas eu besoin de crier sur les toits qu'il était noir. Il suffisait de le voir jouer. Sa classe parlait pour lui, cela sautait aux yeux. Grande intelligence de jeu. A l'extérieur du terrain, il savait aussi se vendre comme Picasso. A l'inverse de Garrincha.

Maradona (1960-2020, 60 ans) : la classe à l'état pur. Avec Pelé, il est au-dessus du lot. Hélas! il a été massacré par le système. Maradona transformait le plomb en or.

Di Stefano (1926-2014, 88 ans) : cet architecte du jeu a construit, avec le président Bernabeu, le Real Madrid, dans les années 1950-1960. Depuis ce club est le plus grand du monde, aussi important que l'équipe nationale d'un pays.

Puskas (1927-2006, 79 ans) : ce stratège avait un pied gauche de tireur d'élite. Il a porté la Hongrie au sommet, et a participé à rendre mythique le Real Madrid. De plus, l'humaniste a passé sa vie à aider ceux qui fuyaient le joug communiste. Il est mort désargenté alors qu'il a été un des géants du sport roi.

Cruyff (1947-2016, 69 ans) : il parlait aussi bien qu'il jouait. Un cerveau en mouvement. A révolutionné le jeu, au Pays-Bas puis en Espagne. A été à Barcelone, ce que Di Stefano a été au Real Madrid.


Il y a d'autres fantastiques joueurs mais aucun n'arrive à prendre la place de l'un des cinq majeurs.


Dans L'Equipe du 30 décembre 2022, Platini dit que Pelé et Cruyff sont les deux plus grands joueurs de l'Histoire. J'ai éclaté de rire ! Dans le Calcio, Maradona a humilié maintes fois la Juve ! Maradona est devant Cruyff et Dieu sait que j'aime Cruyff. En 1986, Platini voulait devenir champion du monde mais c'est Maradona qui l'est devenu. Depuis, les Français disent que Platini était blessé... Ritournelle ! Platini, champion d'Europe 1984. Maradona, champion du monde 1986. Le terrain a donné le verdict.

Kommentare


bottom of page