Vainqueur de la C1, Tuchel et Kanté ridiculisent le PSG de Neymar-Mbappé

N'Golo Kanté se détache de tous les joueurs dans la course au Ballon d'or 2021 mais il est très probable que dans un monde de m'as-tu-vu il est trop discret pour recevoir le trophée. Pas assez de cheveux décolorés, de sourires commerçants, de putasseries médiatiques.


Samedi 29 mai 2021

Finale de la Ligue des Champions, à Porto

Chelsea 1-0 Manchester City

But pour les Londoniens: Kai Havertz (41e)

Si l'on fait un miro trottoir en France pour demander qui est Kai Havertz personne ne vous dira "je sais" sauf si l'on tombe sur ses parents. Pourtant, le jeune allemand de 21 ans a offert la C1 à Chelsea. On est loin de Neymar et de Mbappé qui ont signé à Paris pour gagner la C1. Quelle arrogance ! Quel mépris ! Heureusement, le football est plus fort que Neymar qui n'est qu'un vendeur de maillots pour ignorants, qu'un joueur Copacabana plus connu pour ses démêlées avec la justice que pour son jeu lumineux. N'est pas Maradona qui veut !

La finale de C1 2021 ne fut pas un match mais un combat, par moments de boxe. De Bruyne a été séché, mis K.O., à tel point qu'il a quitté le terrain le visage tuméfié, l'oeil au beure noir, toute la joue boursoufflée. Celui qui lui a fait ça est resté tranquillement sur le terrain. Inadmissible. Ecarter le cerveau de Man City a arrangé les affaires de Chelsea. Ce fut comme si on enlevait Kanté aux Londoniens. Kanté a encore été époustouflant, à la récupération et à la relance. Elu homme du match, comme il le fut déjà à l'aller et au retour de la 1/2 finale. Le poumon d'acier mérite le Ballon d'Or 2021 mais il ne l'aura jamais parce qu'il est trop humble, pas assez prétentieux, pas assez frimeur, qu'il ne se teint pas les cheveux, n'apparait pas dans les pubs de rasoirs, ne sort pas avec une people, bref c'est l'anti star, le genre d'artiste que déteste les médias, qui ne fait pas le trottoir médiatique. Le jeu de Kanté est un régal pour les vrais connaisseurs de football parce qu'il est si rapide que ses interventions sont quasi imperceptibles. Le football est tant varié qu'il peut générer des joueurs comme Puskas et Maradona, dans sa version clinquante positive, et des joueurs comme Scholes et Kanté, dans sa variante discrète mais avec un énorme talent. Kanté sert merveilleusement le football mais la presse lui préférera toujours Pogba et Mbappé parce qu'ils sont des attachés de presse d'eux-mêmes. Kanté, lui, joue et va embrasser sa maman, femme de ménage, mère de neuf enfants. Orphelin de père éboueur, Kanté, d'origine malienne, est l'honneur de l'intégration. Que tous les paresseux de France s'inspirent de lui et le pays reprendra des couleurs. Didier Deschamps a commis l'énorme erreur de ne pas le titulariser contre le Portugal en finale de l'Euro 2026. Cela a conduit à la défaite de l'équipe de France au SDF. Kanté est indispensable. Thomas Tuchel le sait bien. A Chelsea, l'entraîneur allemand n'a pas de Neymar à gérer. Le Brésilien n'est pas un footballeur collectif. C'est un efootballeur échappé d'une PlayStation. Neymar est un joueur qui rend le football inregardable tant il a un jeu bête et méchant. Il joue encerclé de miroirs. Le PSG a viré Tuchel à Noël, comme un moins que rien. Cinq mois plus tard, il gagne la C1 ! Tuchel vainqueur de la C1 et Emery vainqueur de la Ligue Europa, deux anciens entraîneurs du PSG, viennent de souligner l'incompétence de la direction parisienne, y compris Leonardo. La direction qui ne sait plus où mettre l'argent change d'entraîneurs comme on change de slip. Pendant ce temps, Pochettino, l'actuel entraîneur en sursis du Qatar SG, ne dément pas l'information qui le voit revenir à Tottenham. Du grand n'importe quoi, la marque de fabrique de l'ancien club de Susic et Raï qui n'est que la vitrine du Qatar. Si le curling était universel, le Qatar aurait acheté un club de curling.

La finale de C1 2021 ne restera pas dans les annales mais elle a démontré que la pratique est plus forte que la théorie et que le football est aussi une histoire d'intensité, de rage, de duels à l'arrache. Les Londoniens ont marché sur les Citizens. Guardiola, le poète, a été battu par le mental d'un entraîneur qui devait absolument gagner la C1 pour basculer dans le clan des entraîneurs de C1, ce que n'a jamais su faire Arsène Wenger, éternel perdant de l'édition de 2006. Tuchel est désormais dans le périmètre sacré des maîtres du football. Seuls les vainqueurs de la C1 sont des maîtres. Et c'est mérité: il est intelligent, très intelligent, et ne passe pas son temps à mentir à la presse comme 90% de ses homologues. Les yeux de Tuchel ne mentent jamais. A l'inverse de ceux de tant de joueurs qui disent le contraire de ce qu'ils pensent.