Dommage pour Giroud qui aurait pu battre le record de "Titi" Henry contre le Kazakhstan laminé 8-0

La montagne a accouché d'une souris. Quelle satisfaction y a-t-il quand un lion écrase une souris ? Le FC Sarcelles ou l'ASPTT montmartroise aurait aussi écrasé le Kazakhstan. Pour jouer au football, il faut être deux. La France a joué contre une équipe inexistante c 'est comme si Liverpool affrontait une équipe de journalistes. Match grotesque. Dommage que Giroud ne soit plus sélectionné: il aurait déjà battu le record de buts de "Titi" Henry. Mabbpé le battra surement. Griezmann peut-être. Benzema possible. Quand on voit le nombre de sélections des joueurs actuels, par rapport à Platini. Le pire dans ce match ce fut la joie des joueurs. Quelle honte ! S'embrasser, hurler de plaisir, devant des footballeurs de sixième zone. Tout ça n'est pas du football. Ce n'est rien du tout. Même pas un match d'entraînement. Le néant absolu. A éviter. C'est comme faire l'amour avec une poupée gonflable. Des milliers de gens ont payé pour voir ça ? Autant jeter l'argent par la fenêtre.

Samedi 13 novembre 2021

Qualification pour la Coupe du monde 2022 de l'argent

France 8-0 Kazakhstan

Buts pour : Mbappé (6e, 12e, 32e, 87e), Benzema (55e, 59e), Rabiot (75e pen.), Griezmann (84e)


Classement des meilleurs buteurs en équipe de France après Finlande 0-2 France du 16-11-2021 avec pour buteurs Benzema (66e) et Mbappé (76e):


1 Thierry Henry, 123 sélections, 51 buts

2 Olivier Giroud, 110 sélections, 46 buts

3 Antoine Griezmann, 101 sélections ,42 buts

4 Michel Platini, 72 sélections, 41 buts

5 Karim Benzema, 94 sélections, 36 buts

11 Kylian Mbappé, 54 sélections, 28 buts


Giroud ne peut plus améliorer son compteur car il n'est plus sélectionné. C'est ainsi que l'on remercie celui qui a souvent enlever une épine au pied des Tricolores. La non sélection de Benzema a fait couler des torrents d'encre. L'absence de Giroud ne provoque pas un filet de Waterman Deux poids, deux mesures. La France est qualifiée pour le Coupe du monde au Qatar. Son mérite ? Avoir évité les barrages où se sont englués l'Italie et le Portugal. La France a respecté ses adversaires et n'est pas tombée dans le panneau des matchs pièges. A part ça, rien à signaler. Tout le reste n'est que de la com. Les adversaires de la France étaient tous des adversaires d'une grande médiocrité au niveau préparation mentale.