En 2022, le Real Madrid prouve encore qu'il est le plus grand club du monde

Le joie des Madrilènes. Beau vestiaire. Une victoire finale construite match après match, avec des joueurs complémentaires qui jouent tous pour leurs partenaires. Ce club est le plus grand et le plus beau du monde depuis 1956. Pas de vedettes idiotes. Pas de jeunes intermittents du spectacle. Dans le vestiaire, pas de présidents, même pas l'entraîneur, pas de people. Pas de catins médiatiques. Rien que les joueurs et le staff. Pas de politiciens qui viennent ramasser des miettes de gloire.

Finale de la Champions League

Stade de France, mal organisé

Liverpool 0-1 Real Madrid

But pour le Real: Vinicius (59e)


Tout heureux avec son humour extraordinaire, Monsieur Carlo Ancelotti, a déclaré à la fin du match: "L'important ce n'est pas moi, mais c'est d'avoir permis à ce club, le plus grand du monde, de gagner une nouvelle Coupe d'Europe... Ici, c'est Madrid !"

Quel tacle au PSG qui l'a traité comme un moins que rien !

Quel tacle au Qatar qui croit acheter tout le monde. Tout le monde, sauf Ancelotti !

Quel tacle à la Mbappé Banque qui place le PSG devant le Real !

Le Real Madrid a gagné et c'est très bien. Le Real parvient à rester au sommet, ce n'est pas Manchester United qui sans sir Busby et sans sir Ferguson est un Angers anglais.

Les Madrilènes ont ouvert le score puis ils ont défendu de manière fantastique. Un pour tous, tous pour un. Le gardien belge Courtois a fait son match parfait. C'est ça une grande équipe: tour à tour quelqu'un tient la barraque, à tour de rôle. Un jour c'est Benzema. Un autre jour c'est Modric.

Liverpool a bombardé la cage madrilène qui ne céda jamais.

Cela fait des années que les journaleux disent : "Le milieu madrilène est vieillissant. Casemiro, Modric et Kroos sont des vieux qui ont tout gagné..."

Tout faux !

Le Real a fait une saison fantastique. Benzema s'est bien amusé, surtout contre le PSG qu'il a ridiculisé au match retour. Le PSG de Mbappé, le Pelé de la Porte d'Auteuil.

Vinicius a dix Mbappé dans chaque jambe.

Le Real n'a pas besoin d'un coté en bourse de la suffisance.

Quand le président du PSG a dit plusieurs fois que Mbappé était le meilleur joueur du monde, Mbappé n'a rien dit. Ils nous ont déjà fait le coup avec Neymar, aujourd'hui traité en boniche de Mbappé. J'ai entendu un "spécialiste" dire: "Mbappé ne peut pas parler des morts sur les chantiers des stades du Qatar quand il est à côté de son président". Faut l'entendre ça !

Le meilleur joueur du monde s'appelle en 2022: Karim Benzema, Ballon d'or 2022.

Le meilleur gardien du monde s'appelle Courtois.

Le meilleur jeune du monde: Vinicius.

Ils ont donné la réponse sur le terrain.

Benzema a bien parlé: "Tout le monde est important: les titulaires comme les remplaçants qui donnent tout aux entraînements".

Benzema a donné le brassard de capitaine à Marcelo pour qu'il aille soulever le trophée en premier. Rien à voir avec Neymar qui a voulu tirer un penalty au lieu d'offrir le ballon à Cavani qui visait un record. Différence entre la classe et la vulgarité.

Mbappé va devoir se mettre au service de Benzema en équipe de France.

La star c'est Benzema, même si ne le dit pas, lui.

Benzema ne dit pas: "Je veux marquer l'Histoire". Il la marque. Et marque, et pas contre Bordeaux ou Saint-Etienne.