L'Arabie Saoudite fait plier Messi, l'anti- Diego Maradona

Et si cette Coupe du monde 2022 tant décriée avant l'heure devenait l'une des plus surprenantes ! L'Argentine battue... par l'Arabie Saoudite (1-2), puis ... l'Allemagne battue par le Japon sur le même score ! Nous sommes dans le sensationnel ! La mondialisation du football où tout le monde peut battre tout le monde. Fabuleux !

Mardi 22 octobre 2022

1er tour Coupe du Monde

Arabie Saoudite 2-1 Argentine

Buts pour l'Arabie Saoudite: Saleh Al-Shehri (48e), Salem Al-Dossari (53e)

But pour l'Argentine: Messi (10e), pénalty cadeau offert par l'arbitre


La Coupe du Monde 2022 vient enfin de commencer, et c'est le football qui a gagné !

C'est le plus important, il faut que le football gagne toujours.

On a vu des mercenaires argentins, tous gavés par l'argent de l'Europe corruptrice d'âmes, balayés par des joueurs vraiment bien préparés par Hervé Renard, grande classe le Monsieur. Voilà un homme qui travaille. Il a donné un mental à son groupe hyper soudé qui a joué en équipe tout le match.

En face, un tas de starlettes tatouées. Des enfants perdus sur la pelouse. L'Argentine n'a rien proposé quand l'Arabie Saoudite a développé le football éternel, à savoir le jeu, rien que le jeu, toujours le jeu. Défendre, aller de l'avant. Etre solides et intelligents.

Messi, l'argent du Qatar plein les poches n'a pas avancé.

L'arbitre était du côté argentin mais cela n'a pas suffi.

Le football a dominé l'Argentine.

N'est pas Diego Maradona qui veut.

Messi n'est plus le Messi d'avant. Depuis qu'il ne joue plus au Barça avec Xavi et Iniesta, c'est un joueur ordinaire.

Maradona respirait le football. Messi, lui, est insipide.

Dans 300 ans, on parlera encore de Maradona.

Messi ne sera qu'un nom dans le palmarès du Ballon d'or.