Man City sans 9. PSG sang vieux

Paris a joué une mi-temps puis s'est éteint suite à une crise de suffisance. City est revenu en seconde mi-temps capable de hausser le ton et de l'emporter devant un Paris à la ramasse. Mbappé et Neymar n'ont été que deux ombres. On n'a vu que De Bruyne (ci-dessous), vrai stratège, intelligent, travailleur, altruiste, grand technicien, costaud, bien préparé. Un as. L'antistar par excellence, comme l'était Paul Scholes. Antistar qui respire le football. Le vrai pas l'esbrouffe des réseaux sociaux qui fait passer des vessies pour des lanternes. La France met en avant Mbappé alors qu'elle ne parle plus de Benzema, le plus grand 9 de son Histoire. Devant Fontaine, Lacombe et Papin. Et son poste est occupé par Giroud, le Gunner incapable de gagner la C1 avec Wenger quand Benzema a bien pris le relais de CR7 au Real.

Mercredi 28 avril 2021

1/2 aller de C1

PSG 1-2 Manchester City

But pour Paris: Marquinhos (15 e)

Buts pour les Citizens: De Bruyne (64 e), Mahrez ( 71 e)

Après avoir ouvert le score, Paris s'est mis à jouer avec le cigare. Tous ses joueurs recherchaient le cendrier pour y déposer leur suffisance.

Mbappé a été aux abonnés absents. Dès que Neymar joue, il disparait de la circulation.

Mbappé, s'il se fait contrer, se laisse tomber et regarde l'arbitre avec des yeux qui disent: "Eh! monsieur, je suis Mbappé, vous avez vu ce qu'il a fait ..." Un gamin de CM2 dans la cours de récré qui se fait bousculer par un "grand".

Neymar a le même comportement.

Mbappé et Neymar jouent au PSG tout simplement parce que le Qatar leur donne par mois 3 M€ et 1,9 M€. Ils sont là pour faire gagner la C1 à Paris mais eux laissent entendre: on n'est pas certain de resigner car on veut voir le prochain recrutement. Une double attitude qui veut bien dire qu'ils ne sont pas des joueurs décisifs.

Si Neymar était un grand joueur, il jouerait en Espagne, Italie, Espagne, Angleterre ou Allemagne. Pas en L1. Pas au PSG, club sans C 1. Neymar est là pour vendre des maillots aux Chinoises. Le football est secondaire.

Verratti ? Il ne tient pas 50 minutes au haut niveau. Il s'essouffle puis disparait. Toute l'équipe du PSG était carbonisée en seconde mi-temps. Du sang sans globules rouges.

Gueye qui fait le sale boulot a craqué et s'est fait expulser car il a failli casser le jambe de Gündogan.

Navas a encore fait de beaux arrêts, surtout un sur Foden.

Man City tricote beaucoup, joue sur la possession de balle instaurée par Pep Guardiola un ancien disciple du génial Johan Cruyff, l'un des plus grands maîtres du football mondial.

Man City est un Barça made in Angleterre.

Les Citizens gardent le ballon, usent physiquement et nerveusement leurs adversaires, dans l'espoir qu'ils commettent une faute d'inattention.

Ils sont tellement sûrs de leur mécanisme qu'ils jouent sans avant-centre de métier. Aucun attaquant de pointe. Pas de 9.

En face le PSG compose ainsi son équipe: d'abord Navas, le gardien. Puis Marquinhos dans la défense centrale. Puis le deux intouchables Neymar et Mbappé. Di Maria ? Le parent pauvre du trio d'attaquants. L'Argentin n'est pas assez looké pour avoir le statut de star au PSG. Lui on le sort du match quand c'est le meilleur de l'équipe. Il est traité en second couteau. De quoi taper du poing sur la table. C'est pourtant un historique mais le Qatar se moque des historiques. Le Qatar n'a même pas bien traité Cavani, meilleur buteur du club.

Le PSG ce n'est que 4 joueurs. Man City = un collectif.

Mbappé est l'enfant gâté du football français. Tous les journalistes ne cessent pas de répéter qu'il va être Ballon d'or 2021. Ce n'est qu'un joueur de couloir qui court vite. A part ça ? Rien. Pas de jeu de tête, pas de coup franc. Un joueur très limité. Un bon produit commercial. Très bon même.

A l'heure qu'il est là: la finale pourrait être Man City-Real Madrid.

Si Chelsea avec Tuchel va en finale, cela soulignera l'incompétence des patrons du PSG qui sont allés chercher Pochettino pour le remplacer. L'Argentin a déjà déclaré : "Attendez l'année prochaine pour me juger..." C'est tout dire.

Dans ces 1/2 aller, on a vu Benzema et surtout pas Giroud (non titulaire à Chelsea) et encore moins Mbappé le chouchou incritiquable. Neymar ? Sans Messi, il prouve ses limites en C1.